La face cachée des soupes industrielles

By 23 juin 2017Beelong, Blog, Produits

Largement utilisées dans la restauration et très populaires en grande surface, les soupes instantanées se sont démocratisées ces dernières années. Pour cause, elles sont rapides et faciles à préparer, une option pratique et économique pour les particuliers et les professionnels ayant peu de temps pour cuisiner.

Douceur de 8 légumes, crème de carottes au jus d’orange, velouté de veau… Difficile de résister aux recettes toujours plus alléchantes qui déferlent sur les étagères de nos supermarchés et qui nous sont proposées sur les cartes des restaurants.

Mais de quoi sont vraiment composés ces produits? D’où viennent les ingrédients? En s’intéressant de plus près au sujet, on réalise que l’on ne consomme pas vraiment ce que l’on nous vend: la crème de chanterelles à priori simple proposée par Knorr ne contient en réalité que… 1,4% de chanterelles! Alors qu’ingérons-nous à la place?

Jetons un coup d’oeil aux ingrédients, et en particulier aux premiers de la liste: les ingrédients étant classés par ordre décroissant, les plus importants en quantité sont donc mentionnés en tête de liste.

La soupe de chanterelles est donc composée de:

« Huile de palme, amidon modifié, amidon, sel comestible iodé, farine de BLÉ, maltodextrine, extrait de levure, LACTOSE, oignon, fructose, protéine de LAIT, sel comestible, huile de tournesol, 1,4 % chanterelles, arôme, 0,7 % concentré de champignon, fines herbes (persil, ciboulette), extrait de vin blanc, épices (curcuma, racine de persil) »

Alors soupe de chanterelles ou soupe d’huile de palme? C’est certes moins vendeur, mais bien plus réaliste, lorsque la chanterelle n’arrive qu’en 13ème position.

Quant à la provenance des ingrédients, il semblerait que ce soit aux consommateurs de la deviner, puisqu’elle ne figure nulle part sur l’emballage.

A base d’huile de palme, ce produit a donc un impact considérable sur l’environnement: la production de cette huile est notamment source de déforestation massive, destruction de la biodiversité, appauvrissement des sols, pollutions et contribution au réchauffement climatique. Il est donc important de la bannir de notre alimentation, sans parler des dangers qu’elle représente également pour notre santé (cholestérol, développement des cellules cancéreuses, maladies cardiovasculaires, etc.).

La marque Knorr ne fait également preuve d’aucune transparence concernant la traçabilité de ses produits, que ce soit sur ses étiquettes, ses fiches techniques ou par demande email.

Pour ce qui est donc des soupes et potages en tout genre, veillons donc à bien lire les étiquettes, à questionner les fournisseurs sur la liste des ingrédients qu’ils utilisent, et à privilégier des soupes fait maison, que ce soit au restaurant ou chez soi!

Pour en savoir plus :

soupe de chanterelles knorr

Lieu de consommation : monde / Provenance : Non communiquée / Label : Sans label / Aspect : Transformé 

évaluation de produit taille blog

Leave a Reply