Restaurants participants

  • “La démarche nous a aidé à prendre conscience de la provenance des produits, à faire attention à ce que l’on met dans son panier et aux impacts environnementaux et sociaux que nos achats engendrent.”

    Filippo Pisano, Cuisinier

CVE de Montelly, Lausanne

Démarche 2012-2013

Pour Filippo Pisano, la démarche n’est pas du tout contraignante en termes de temps de travail mais les gens sont souvent réticents à la nouveauté, c’est pourquoi il est nécessaire de développer des outils comme Beelong pour faire avancer les mentalités et sensibiliser.

Il y a tout de même certaines contraintes qu’on ne peut éviter, comme les bananes par exemple très populaires chez les enfants ou le miel d’Amérique du Sud, mais l’on peut en revanche préférer ces produits avec un label bio et/ou équitable.

Au Centre de vie enfantine de Montelly beaucoup de produits ont été remplacés par des références de proximité et de saison, avec une nette préférence pour le bio.  Par exemple, les œufs et la farine sont maintenant toujours suisses, les jus de fruits sont locaux, et les fruits et légumes souvent bio. « Et cela se ressent au niveau de la qualité et du goût ! », d’après Filippo Pisano.

Un effort particulier est également fait au niveau des poissons, pour lesquels le label MSC (Marine Stewardship Council) est privilégié.

« On ne change pas le monde avec notre opinion, on change le monde avec notre exemple » est la devise de l’équipe de cuisine du CVE de Montelly.

Voir le site