Restaurants participants

  • “Le plus important c’est la volonté de changer, de se remettre en question et d’adhérer à la démarche. Et surtout d’en comprendre les enjeux environnementaux.”

    Etienne Gonvers, Chef du réfectoire de Marcelin

Service de l’agriculture du canton de Vaud, Morges

Démarche 2013-2014

La démarche Beelong a permis de concrétiser des concepts déjà en place, notamment en apportant des éléments chiffrés sur les actions environnementales annoncées. Cela a d’abord permis de confirmer l’atteinte de certains objectifs, comme par exemple l’importante quantité de produits suisses, ou l’excellent respect de la saison pour les fruits et légumes.

La démarche a également permis une certaine sensibilisation par rapport aux labels, et la mise en valeur des efforts effectués pour proposer des plats végétariens créatifs, avec des produits locaux et parfois bio.

Bien qu’une certaine réactivité soit nécessaire pour parfois pallier à un manque au niveau de l’offre de produits, « c’est en forgeant que l’on devient forgeron ! », selon Etienne Gonvers.

Voir le site