Tout savoir sur les labels bio !

By 23 juin 2016Blog, Labels

Fraises, oeufs, jus de pomme, biscuits, … Presque tous les produits que l’on a l’habitude d’acheter sont maintenant disponibles en version bio, dans de jolis packaging verts. Mais au final, ça veut dire quoi « bio » ? Comment s’y retrouver parmi les différents labels présents sur le marché ? Et surtout, pourquoi les produits issus de l’agriculture biologique sont-ils souvent plus chers ?

Selon Bio Suisse, l’agriculture biologique c’est « produire en harmonie avec la nature ». Pour être plus précis, l’International Federation of Organic Agriculture Movments nous dit que c’est « un système de production qui maintient la santé des sols, des écosystèmes et des personnes en s’appuyant sur des processus écologiques, sur la biodiversité et sur des styles adaptés aux conditions locales ».

Les conditions et les exigences de l’agriculture biologique varient d’un pays à l’autre et surtout d’un label à l’autre. C’est pour cette raison qu’il est difficile de  savoir quels labels ont réellement un impact sur l’environnement. Cependant, il existe en Suisse quelques critères communs qui forment le minimum légal pour obtenir la certification bio (source: WWF) :

  • L’interdiction d’utiliser des pesticides et engrais chimiques de synthèse
  • La prise en considération des cycles et processus naturels
  • L’interdiction d’utiliser des OGM
  • L’interdiction d’utiliser des colorants et des arômes artificiels pour les produits transformés
  • Des contrôles indépendants et annuels des conditions de production

Pour résumer, l’agriculture biologique implique un plus grand respect de la planète, des animaux et de notre santé.

La différence de prix entre les produits conventionnels et les produits bio est principalement due au fait que l’agriculture biologique renonce à la maximalisation des quantités. Par respect pour la nature, les rendements sont réduits de 20 à 30% et donc sur un temps et une surface donnée on produit moins qu’avec l’agriculture conventionnelle. En ce qui concerne l’élevage, on utilise des espaces plus vastes et du fourrage bio qui coûte plus cher. De plus, passer de l’agriculture conventionnelle au bio est un changement complexe qui demande du temps et beaucoup d’investissement de la part de l’agriculteur.

Cependant, certaines catégories de produits ne sont pas forcément plus chères en bio, ou avec de plus ou moins grandes différences selon les produits. Donc si le bio vous intéresse, commencez d’abord par identifier un ou deux produits pour lesquels le surcoût est infime… Votre santé vous remerciera aussi.

Le label bio le plus répandu et le plus recommandable en Suisse est le Bourgeon bio mais il en existe d’autres qui sont également recommandables. Par exemple les labels des distributeurs; Migros bio, Naturaplan (Coop), Bio Natur Plus (Manor), Natur Aktiv (Aldi), Globus Organic, ceux-ci étant calqués sur Bio Suisse et bénéficiant de contrôles indépendants.

Pour en savoir plus :

A voir aussi: les labels des produits de la mer

Leave a Reply