Produits locaux et circuits courts : un expert de la logistique à l’écoute du terroir

By 22 août 2019Blog

Bien que produits locaux et « circuits courts [1] » soient dans l’air du temps, ils représentent parfois de vrais défis d’approvisionnement pour les cuisines professionnelles. Entre traçabilité et logistique, les produits du terroir peuvent s’avérer difficiles d’accès. Selon Jean-Paul Baechler, Directeur Général de Culturefood (CFD SA), « La logistique est même devenue un argument marketing primordial ». Incontournables, les spécialistes de la distribution ? Peut-être même nécessaires pour remettre le terroir au milieu de l’assiette. Exemple avec Culturefood, leader romand de la distribution de fruits et légumes.

Sur les cartes des restaurants ou dans les rayons, « le terroir » a bien le vent en poupe : asperges du Chablais, lentilles d’ici, farine suisse, œufs fermiers… Les consommateurs sont de plus en plus friands de ces saveurs locales retrouvées, et les politiques publiques redoublent d’efforts pour encourager un approvisionnement le plus local possible dans les collectivités.

Mais voilà, entre bonne volonté et réalité du terrain se dressent de nombreux challenges. Entre autres défis, une qualité des produits du terroir qui varie en fonction des aléas de la nature et de la disponibilité des matières premières, ainsi que des capacités de production qui ne sont pas toujours en adéquation avec la demande des cuisines professionnelles. Mais surtout : la logistique reste un défi de taille. Car il faut bien faire le lien entre des cuisiniers qui ne peuvent pas se permettre de passer leurs journées dans une camionnette pour récupérer des caisses IFCO auprès de dizaines de fermes, et de l’autre côté, des producteurs qui n’ont ni l’infrastructure ni le temps pour livrer les cuisines. Sans parler du coût administratif. Et cela tombe bien, car la logistique est un métier à part entière ! Ce qui fait aujourd’hui revoir cet idéal de « circuits-courts » pour les cuisiniers professionnels en incluant dorénavant les experts logisticiens, lesquels assurent avec professionnalisme collecte, stockage, conditionnement, livraison et divers services grâce à un personnel commercial et administratif qualifié. Car plus que de la logistique, ces partenaires de la gastronomie assurent souvent un service de promotion des produits.

Ce lien, l’entreprise Culturefood (CFD SA) a choisi de le bichonner. Particulièrement à l’écoute de sa clientèle, l’entreprise a bien compris qu’aujourd’hui les produits locaux pouvaient être valorisés différemment. Leader de la distribution de fruits et légumes en Suisse romande, Culturefood met en avant en priorité les produits du terroir.

« La logistique est devenue un argument marketing primordial » Jean-Paul Baechler, Directeur Général de Culturefood (CFD SA)

Le 19 août 2019, l’équipe commerciale de Culturefood rencontrait les producteurs sur le thème de « La valorisation des produits du Terroir et sa localité ». Le but ? Amener la chaîne de valeur jusqu’au cuisinier. Car selon Christophe Marmy, Directeur des Achats chez Culturefood, pour valoriser le produit, il faut raconter son histoire et présenter son producteur. C’est pour cela que Culturefood met à disposition sa force de vente et propose aux producteurs de l’accompagner à la rencontre des cuisiniers. Et les liens se recréent, grâce à un bon partenaire de logistique. « Finalement, le choix reste toujours dans les mains du client » ajoute Christophe Marmy. Mais si le cuisinier perçoit la valeur différemment, c’est toute la chaîne qui en bénéficie. Pour le plus grand bonheur de nos papilles.

Culturefood, un partenaire à taille humaine

Pour Culturefood, la relation commerciale c’est surtout la mise en réseau des cuisiniers et des producteurs locaux. Le distributeur compte aujourd’hui 150 collaborateurs répartis sur 4 sites (Fribourg, Les Ponts-de-Martel, Martigny, Vevey). Son réseau de distribution permet d’acheminer partout en Suisse romande fruits et légumes frais, produits surgelés, produits d’économat, produits laitiers et glaces, boissons, produits de boulangerie, viande et charcuterie.

Retrouvez aussi sur le e-shop de Culturefood les éco-scores Beelong ! (accès : Demo / 1234) Pour des achats durables en toute transparence.

Les saveurs de Suisse romande

Ces producteurs qui sont-ils ? Sur le shop en ligne de Culturefood retrouvez par exemple :

  • Alpfruits : fruits et légumes du Valais (abricots, pommes, poires, baies, tomates, Choux-fleurs, brocolis, aubergines, concombres, Céleris, Salades…)
  • Boucherie St-Hubert : viande jurassienne de bœuf, veau, porc, volaille et même cheval et lapin
  • Boucherie Perroud : bœuf, veau, porc, volaille agneau de Romandie
  • Boulangerie-Pâtisserie Gassner à Bussy : pains et subtilités sucrées du canton de Fribourg
  • DICIFOOD : lentilles, quinoa, lin, moutarde, maïs popocorn, noix et noisettes du canton de Vaud
  • Fromagerie de Mézières : spécialités de fromages romands et autres terroirs suisses
  • La Belle Luce ferme avicole : poulet pattes noires de gruyère et œufs
  • Lattion Ruppen Asperges du Chablais : asperges blanches, vertes et pourpres du Valais
  • L’Ortheria : spécialités à base d’ortilles
  • Ruegsegger Marché des Chandines : confitures, Poires à botzi AOP en sirop, eaux-de-vie, vinaigre, tomates séchées, pain et tresse cuits au feu de bois, et autres délicieuses spécialités confectionnées à la ferme

[1] Circuit court : parcours de distribution dans lequel intervient au maximum un intermédiaire ente le producteur et le consommateur.